Syndrome Marilyn- Julie Pichavant- Festival Baignade Interdite

Syndrome Marilyn- Julie Pichavant- Festival Baignade Interdite

« Ser una Marilyn. Convertirse en un monstruo, una criatura hecha de miles de piezas. Limpia por fuera, limpia por dentro. Nunca sabes cuándo vas a caer en una trampa mortal. Sonriente a pesar de todos los mordiscos. La sonrisa como etiqueta, como carta de presentación. Humillarse hasta el límite, arrastrar el esqueleto hasta morir. Podrías encarnarte? Habeis venido por Marilyn, lo siento, está muerta… » Julie Pichavant

« Julie Pichavant autopsie, dissèque et revisite le mythe Marilyn. Le moins qu’on puisse dire est qu’elle n’y va pas avec le dos du scalpel. L’énergie punk est ici bouillonnante: plongée charnelle entre glamour et trash, on assiste au sacrifice de l’icône hollywoodienne version 2.0 sur l’autel de la société du spectacle ». QS – Clutch Novembre 2014

« Une comédienne de la famille restreinte des performeuses. Regard bleu acier et petits poings serrés. Julie Pichavant, c’est de l’énergie en barre et de la sensibilité en concentré». Bénédicte Soula – Le Brigadier Novembre 2014

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s